La collection Charlin s'étoffe avec l'arrivée de Pierre Faraggi.

Dernière mise à jour : 5 juil.


Nous avons le plaisir de vous informer de l'arrivée du pianiste,

Pierre Faraggi, dans la collection Charlin.



Pour la petite histoire...



Pierre Faraggi a produit à l'époque sous compte d'auteur des enregistrements avec Mr Charlin. En particulier, une production autonome réalisée avec l'aide du pianiste Edmond Rosenfeld sur les 24 préludes de Chopin. Un véritable collector. L'étiquette du disque n'est pas celle de Mr Charlin, mais le même design que les disques de Pierre Faraggi pour ses sonates de Mozart. En conclusion, c'est un disque étrange avec un contenu merveilleux ! A l'origine, aucune technique particulière n'est requise pour le recueil des préludes de Chopin.


Cependant il est extrêmement difficile d'unifier toutes les chansons tout en clarifiant le caractère de chacune de ces 24 petites œuvres avec diverses expressions faciales, puis d'affirmer fermement l'identité de la performance globale.

Il nous a semblé logique et important d'accueillir Pïerre Faraggi au sein de l'équipe plus de 50 ans après son partenariat avec André Charlin et de vous proposer ses nouvelles productions.

 

Pierre Faraggi se plaît à évoquer ses études musicales commencées tardivement et ayant pour cadre l'École Normale de Musique de Paris pour laquelle il gardera un fidèle attachement et qu'il rejoindra plus tard comme titulaire d'une classe de piano. Il mènera conjointement une activité de conférencier, d'interprète et d'écrivain.


La rencontre avec Alfred Cortot est déterminante dans son évolution, contribuera certainement à lui faire engager un parcours professionnel aussi original que diversifié. Fasciné par l'atmosphère des studios d'enregistrement qu'il découvre en assistant Alfred Cortot pour l'enregistrement des sonates de Beethoven, Pierre Faraggi crée à l'âge de trente ans son premier label "prestige des interprètes français" qui accueillera entre autres Madeleine de Valmalète, considérée comme une référence du piano, Edmond Rosenfeld un de rares élèves de Julius Katchen, et enfin le violoniste Alfred Loewenguth pour une intégrale des sonates pour piano et violon de Mozart avec le concours de Françoise Doreau.


D'emblée, il créera le Groupe d'Initiation musicale -ébauche du futur Conservatoire de Saint-Cloud, les Amis de la Musique, où se produiront les plus grands artistes de l'époque:


  • Catherine Collard

  • Jean-Philippe Collard

  • Georges Cziffra

  • Samson François

  • Jean-Bernard Pommier...


En 1971, il crée "L'école de piano Pierre Faraggi" qui célébrera en 2015 son quarante cinquième anniversaire , et qui a accueilli plus de trois mille élèves dont certains, par leur réussite artistique ou pédagogique contribuent à son rayonnement international.

Entièrement dédié aujourd'hui à son action de pédagogue et d'exécutant, il se fait l'apôtre ardent d'une conception interprétative engagée, nourrie aux sources du savoir, mais enrichie de ses propres émotions.


Il crée enfin en 1996 "Les Récitals imaginaires" et enregistrera un florilège de Musique pour clavier au XVIIIème puis une anthologie "pages romantiques immortelles et enfin un cycle "Robert Schumann" avec le concours de Patricia Faraggi. Il entreprend maintenant de visiter le répertoire trop négligé des "pianistes en herbe" à partir de "l'album pour la jeunesse" de Robert Schumann édité dans une nouvelle collection en partenariat avec Média Son Production, avec un florilège des plus belles sonatines classiques.


Retrouvez les Disques "Les Récitals imaginaires" sur Charlin.fr et bientôt sur toutes les plateformes de streaming.



107 vues0 commentaire