top of page
Search

Chants de Noël - Josep Antoni Marti


Bénédictin et maître de chapelle de l'abbaye de Montserrat (près de Barcelone), revêt une importance particulière dans l'histoire de la célèbre abbaye catalane. Créateur et interprète illustre, il n'a pas seulement marqué son temps par l'extra- ordinaire efflorescence musicale qu'il provoqua, mais il a déterminé le passage du style ancien au nouveau style concertant, celui de l’italianisme qui s'épanouit dans le classicisme viennois.


Josep Antoni Marti (1719-1763) est né à Tortosa, il travailla d'abord à la Real Soledad à Madrid ; il y eut l'occasion d'étudier les œuvres de Domenico Scarlatti et de ses élèves. A 30 ans il devint bénédictin à Montserrat le 9 août 1753 il reçut la direction de l'Escolania. II y forma des musiciens d'envergure qui lui succédèrent dans cette charge, comme A. Julia et N. Casanovas.



Une partie seulement des œuvres de Marti est parvenue jusqu’à nous : elle fait apparaître la figure d'un maître puissant et original. Chez lui le style nouveau reste subordonné à la destination et à l'expression sacrée; dans la mesure où la chose était réalisable pour la mentalité du XVIIIe siècle, la musique demeure chez lui la « digne servante de la liturgie » monastique.


Dans « Silencio » la forme traditionnelle du Villancico est agrandie aux dimensions d'une véritable cantate. Trois solistes (des petits chanteurs de l'Escolania) un double chœur à 7 voix (SSA+SATB) et un orchestre formé de 2 hautbois, 2 cors, deux parties de violons et la basse continue forment un tout très harmonieux. L'œuvre, sur un beau texte espagnol probablement écrit par un moine de l'abbaye et se référant au cadre de Montserrat, évoque le silence de l'enfant-Dieu se faisant reconnaître comme le maître du monde malgré sa pauvreté et sa faiblesse. Cette cantate était exécutée à l'office Prime, d'après l'annonce du calendrier.


Dans le Répons de Matines, Marti utilise un double chœur à huit voix. Entre les deux par- ties chorales, solidement construites et très expressives, s'in- sère une importante aria pour soprano et hautbois obligé sur le texte du verset.


Gregori Estrada. OSB



23 views0 comments
bottom of page